La semaine précédent le festival, nous sommes allés parler sons, musique et préhistoire aux élèves des écoles...

 

 

L'un des grands axes du festival a été tracé par Tinaig Clodoret Tissot, docteur en préhistoire, qui s'est proposée de venir nous faire partager ses connaissances et le fruit de ses recherches.

Avouons qu'au départ, lorsqu'une archéologue chercheuse passe un coup de fil à l'organisateur d'un festival de lutherie en lui faisant part de son intérêt pour l'évènement; ce dernier peut rester assez décontenancé... Après tout, même si pour certains d'entre nous, nous ne sommes plus de toute première jeunesse...   Il y a une marge !

Au fil de la conversation, nous allons de découverte en découverte jusqu'au "big bang" (en ce qui me concerne) : les flûtes du néolithique étaient accordées en gamme pentatonique de sol !!!

Bref, on jouait du blues à cette époque là. Voilà de quoi nous rendre modeste et nous filer au passage un sacré coup de vieux !

Grâce à elle, nous avions 25 000 ans de
lutherie sous les yeux et dans les oreilles !


ci dessus: reconstitution à l'identique d'une trompe
de l'âge de bronze

Durant la semaine qui a précédé le week end du festival, Mme Tinaig Clodoret-Tissot a fait découvrir aux enfants l'univers musical de nos lointains ancêtres.

Entre souffles et vrombissements et autres percussions; les élèves ont eut l'occasion de s'initier à la fabrication d'instruments qui enchanteront désormais les oreilles de leurs parents !

Pour conclure ce passage à l'école, nous revenions à des instruments plus "classiques" avec les intervenants des association "winnezik" et "C dans nos cordes". 

 

Trio pour clarinette, hautbois et lion... On ne peut plus classique !



Le week end, Tinaig a partagé des instants musicaux avec des participants aux instruments - pour certains- très différents de ceux qu'elle avait apporté !

Par la même occasion, nous avons été les premiers
à découvrir son dernier ouvrage.
Bouquin d'autant plus intéressant qu'il nous indique la manière de fabriquer ces instruments mais aussi qu'il nous les fait entendre grâce au CD joint.

voilà qui certainement
a donné pas mal d'idées aux festivaliers !


(à découvrir ci contre)


cliquez pour accéder au site de l'éditeur.